L'enseigne de grande distribution Leclerc a lancé une opération "zéro prospectus".

Leclerc décrit ce projet de la manière suivante : "L’objectif est, ensemble, de réduire progressivement l’utilisation des prospectus papier jusqu’à les faire disparaître complètement en 2020." Le principe est d'habituer progressivement les gens à consommer la publicité autrement : sur internet, sur smartphone,...

Si vous êtes accroc à la lecture des prospectus papier, cette annonce est évidemment une mauvaise nouvelle pour vous. De même, si vous souhaitez soutenir l'industrie du papier, et l'emploi des distributeurs de prospectus, c'est également une mauvaise nouvelle...

Mais si vous lisez les prospectus sur internet, si vous ne les lisez pas ou si vous avez apposé un auto-collant "Stop Pub" sur votre boite aux lettres, c'est alors une bonne nouvelle. En effet, cela diminuera la pollution liée à l'industrie des prospectus... (la diffusion électronique des prospectus pollue également, mais significativement moins...)

Cependant, vous trouverez peut-être que 2020 c'est un peu lointain et que c'est un peu facile pour Leclerc de faire une telle annonce qui ne les engage pas dès aujourd'hui. Cela se rapprochera pour vous d'une opération de "greenwashing".

Je suis d'accord que la date de 2020 est trop lointaine. J'aurais préféré 2015. Leclerc avance l'argument suivant : "Il s'agit d'initier dès aujourd'hui de nouveaux comportements chez nos consommateurs pour atteindre un objectif commun : "2020 ZERO PROSPECTUS" " Et force est de constaté que cet argument n'est pas totalement irrecevable. Car trop nombreux sont les gens qui sont demandeurs de prospectus. C'est malheureusement un fait établi. Si la réception des prospectus dérangeait vraiment l'ensemble de la population, tout le monde apposerait une étiquette "Stop Pub" sur sa boite aux lettres, et ce problème disparaîtrait aussitôt.

Si Leclerc ne fait pas ce changement de façon brutale dès aujourd'hui, c'est sans doute également par peur de perdre des parts de marché face a des concurrents qui continueraient d'envoyer des prospectus. Il y a des enjeux financiers importants que l'on ne peut pas ignorer...

En arrêtant les prospectus, sans doute que Leclerc pense qu'il peut y gagner financièrement sur le long terme : frais publicitaires réduits (la publicité électronique étant beaucoup moins chère que la publicité papier), et elle peut être beaucoup mieux ciblée par email, sur smartphones, ... De plus, en 2020, la population dans son ensemble aura mieux assimilé l'usage des technologies de l'information, ce qui rendra ce changement mieux accepté par l'ensemble de la population et donc financièrement viable, contrairement à un arrêt brutal des prospectus dès aujourd'hui (imaginez encore aujourd'hui l'explication que l'on donnera à une grand-mère de 80 ans qui ne s'intéresse pas à internet : "Il n'y a plus de prospectus, il faut aller voir sur internet").

On se consolera sur cette date lointaine de 2020 en apprenant que les prospectus actuels sont imprimés sur du papier recyclé ou sur du papier issu de forêts gérées durablement... Et on peut toujours accélérer le mouvement dès aujourd'hui en refusant tous la publicité dans nos boites aux lettres (Leclerc fournit les auto-collants dans le cadre de cette opération "zéro prospectus")

Leclerc n'a pas un plan "développement durable" qui se limite à la suppression des prospectus! Ce ne sera jamais assez, on est d'accord, mais c'est toujours ça!



Voir :
sur mescoursespourlaplanete.com :
Leclerc met les bouchées doubles sur le vert épisode 1
Leclerc met les bouchées doubles sur le vert épisode 2
Leclerc met les bouchées doubles sur le vert épisode 3
Leclerc met les bouchées doubles sur le vert épisode 4

http://www.mouvement-leclerc.com